Atelier national de concertation sur la révision du profil de l’écosystème du Bassin méditerranéen

 

Le 20 octobre 2016, une cinquantaine de personnes, représentant les principales parties prenantes nationales concernées par la conservation de la biodiversité se réunissent à l’ENSA pour examiner la révision de l’inventaire des zones clefs de la biodiversité de la partie méditerranéenne de l’Algérie.

L’atelier national de consultation du 20 octobre, s’inscrit dans le cadre de la mise à jour du profil de l’écosystème du Bassin Méditerranéen. Ce travail en cours est réalisé par un consortium conduit par BirdLife et l’UICN, à la demande du Fond de Partenariat pour les Ecosystèmes Critiques (CEPF). Le nouveau profil de l’écosystème permettra au CEPF de définir sa future stratégie d’investissement dans la région et de préparer le prochain cycle de financement qui débutera en mai 2017.

Cet atelier, organisé par l’AREA-ED (Association de Réflexion, d’Echanges et d’Actions pour l’Environnement et le Développement) en collaboration avec l’ENSA, la DGF et l’INRAA, réunira des institutions étatiques nationales et locales, le secteur économique privé et public, la société civile, des bailleurs de fonds internationaux et des experts nationaux et a pour objectifs de :

  1. Examiner le projet de rapport national basé sur l’examen de l’importance de la biodiversité et des menaces ainsi que sur la situation socio – économique, le contexte de la société civile et les investissements actuels en matière de conservation ;
  2. Examiner et étudier les révisions du projet d’inventaire des zones clés pour la biodiversité (KBA) qui sont proposées par BirdLife et l’UICN;
  3. Classer les KBA et recommander les catégories prioritaires pour les investissements futurs du CEPF ;
  4. Identifier les menaces qui pèsent sur la biodiversité dans le pays, recommander des solutions, et se mettre d’accord sur les contributions qui peuvent être faites par la société civile pour faire face à ces menaces.

Affiche de l’Atelier