Charte d’éthique et déontologie universitaire

Le Conseil de l’éthique et de la déontologie universitaire a été installé à la fin de l’année 2005, et l’année 2006 a été consacrée à la discussion de sa méthode de travail et de ses modalités de fonctionnement. Les universitaires qui l’animent ont confronté leur expérience et débattu des moyens à mettre en oeuvre pour garantir sa personnalité et assurer une efficacité à ses propositions de renforcement des valeurs éthiques au sein de l’enseignement supérieur.

Le rapport, qui doit être annuellement présenté au ministre de l’enseignement supérieur, sera rédigé à partir de 2007 sur la base des principales préoccupations relevées dans le secteur et des priorités reconnues.

Le rapport 2006 est destiné à garder la trace des débats de cette période de mise en place et d’approbation de la méthode de travail, ce qui évitera, comme cela a été le cas après le fonctionnement du premier comité d’éthique en 1995, de perdre le bénéfice de la réflexion et des conclusions de l’époque.

Le Président du Conseil d’Ethique et de la Déontologie Universitaire

Pr. Abdelhamid ABERKANE

Charte d’éthique et de déontologie universitaires. Télécharger la charte

Programme de Travail

Le programme de travail de cette session a consisté dans la mise en place de groupes de travail du conseil :

1er Groupe

Chargé de la rédaction d’une lettre explicative et informative sur la mission du conseil qui sera adressée à la communauté universitaire.

2ème Groupe

Chargé de définir les modalités d’établissement de l’état des lieux en matière d’éthique et de déontologie universitaire.

3ème Groupe

Chargé de l’élaboration des éléments du projet de charte de l’éthique universitaire.

Par ailleurs le conseil d’éthique a recommandé la commande d’une étude au CREAD et au CRASC, sur l’état de la question en milieu universitaire, d’une part et la confection et la diffusion d’un questionnaire, émanant du conseil, au sein de la communauté universitaire ainsi que la création de comités locaux d’éthique au sein des établissements universitaires, d’autre part.